Edward Ruscha

Expo_Ruscha4

Expo_Ruscha1

Expo_Ruscha3

La Galerie Gradiva expose un panorama de la création d’Edward Ruscha depuis les années 60 jusqu’à ses œuvres les plus récentes.

Afin d’exposer les peintures et dessins de Ruscha « comme à la maison », sur les murs d’un hôtel particulier du XVIIe siècle face au Louvre, la galerie Gradiva a demandé à plusieurs grands marchands internationaux de lui prêter des œuvres de l’artiste figurant dans leur collection personnelle.

Larry Gagosian, Dominique Lévy, Enrico Navarra, Almine Rech et Paolo Vedovi ont accepté de se prêter au jeu du galeriste parisien.

C’est la première exposition à Paris consacrée à l’artiste californien depuis Ed Ruscha photographe  au Jeu de paume en 2006.

Le titre de l’exposition The Letter kills, but Spirit gives life ! (« La lettre tue, l’esprit vivifie ! ») est une citation directe de la Bible, invitant les spectateurs à ne pas regarder les œuvres de Ruscha « au pied de la lettre », comme des supports textuels, mais comme de véritables peintures.

D’autres œuvres sont susceptibles de rejoindre le nouvel accrochage, éphémère mais prestigieux, de la Galerie Gradiva.